Revenir au site

Les 3 mythes sur la créativité à éviter pour bien démarrer 2022

Tout ce que avez toujours voulu savoir sur la créativité et qu'on ne vous dit jamais...

· Point de vue,Conseil

Dans son récent article paru dans FastCompany, Susan PepperCorn, une experte américaine en matière de créativité, explique ce qui constitue selon elle les 3 principaux écueils en matière de créativité. Des écueils bien souvent dûs à des idées reçues, des blocages qu'on se pose à soit-même, et qui rapportés à l'échelle du collectif - dans n'importe quelle organisation - provoque une véritable inertie au changement et à l'innovation. 

Mais d'abord, de quoi parle-t-on ? 

Voici ce qu'elle raconte. Mais d'abord, qu'entend-on par créativité ? Nous pensons souvent que la créativité est la capacité d'inventer des concepts uniques en leur genre.

Pourtant, Amabile et Burkus - 2 profs d'Harvard Business School et célèbres pour leur conférence créativité, voient les choses différemment. Amabile définit la pensée créative comme "la façon dont les gens abordent les problèmes et les solutions - leur capacité à combiner des idées existantes de manière inédite", et non pas à en trouver de nouvelles.

Dans son livre, Burkus évoque de son côté 11 fausses croyances sur la créativité que beaucoup de gens considèrent comme des vérités, même si elles ont été démystifiées par la recherche. Voici trois de ces mythes... 

 "La créativité, transformée en business ou en vraie innovation, c'est 95% de travail et de transpiration. Pour peaufiner son idée, l'améliorer en la mettant à l'épreuve du réel."  

Mythe 1 : la créativité se transmet (génétiquement)

Si vous n'avez pas fait carrière dans les arts, vous pouvez supposer à tort que vous n'êtes pas un penseur créatif - que c'est quelque chose que l'on a ou que l'on n'a pas à la naissance. Comme l'explique Burkus, "nous avons envie de croire que certaines personnes sont nées créatives et que d'autres sont génétiquement équipés différemment.

Ce n'est tout simplement pas vrai. En outre, si vous adhérez au mythe selon lequel la créativité est génétiquement prédéterminée, vous pouvez vous trouver une excuse pour croire que vous n'êtes pas aussi inventif et innovant que les autres. 

Mythe 2 : les idées créatives doivent être originales

"Dans le monde des affaires, l'originalité n'est pas suffisante", affirme M. Amabile. "Pour être créative, une idée doit améliorer un produit ou ouvrir une nouvelle façon d'aborder un processus." Il est rare qu'une invention inédite soit entièrement originale. 

"Dans le monde des affaires, l'originalité n'est pas suffisante. Pour être créative, une idée doit améliorer un produit, ou ouvrir une nouvelle façon d'aborder un processus."

Peut-être savez vous que Johannes Guttenberg a inventé la presse à imprimer... mais ce que l'on dit rarement, c'est que la technologie utilisée par Guttenberg existait déjà sous la forme d'un pressoir à vin. Le fait est que les nouvelles créations résultent généralement de la combinaison d'idées existantes de manière inédite.

Mythe 3 : la créativité nait d'un seul éclair de génie 

Les histoires d'idées créatives survenant en un éclair sont souvent romancées, comme celle de Benjamin Franklin attachant une clé à une corde pendant un orage et découvrant l'électricité, ou le jeune Mozart s'asseyant à son pianoforte et écrivant une symphonie. Il est facile d'imaginer que les idées géniales des autres sont le fruit d'une inspiration divine. 

Le problème avec le "mythe de l'eurêka", tel qu'il est défini par Burkus, est qu'il fournit une excuse commode pour remettre à plus tard en attendant que le moment parfait se produise. En réalité, la créativité implique des semaines (ou des mois) d'incubation des idées. Et surtout beaucoup beaucoup de travail et de transpiration. 

C'est là un message clé que je répète très régulièrement dans mes conférences innovation : la créativité, c'est 5% du job. Le moment eurêka, c'est 5% du job. C'est le moment sexy ,c'est le moment qu'on voit dans les films. Mais ça occulte une réalité : la créativité, transformée en business ou en vraie innovation, c'est 95% de travail acharné et de transpiration. Pour peaufiner son idée, l'améliorer en la mettant à l'épreuve du réel. 

Très belle année créative à tous ! 

Alexis Botaya, conférencier créativité et innovation. 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK